Publiziert am: 03.05.2019

Un brevet bien attractif

certificat afp – Depuis l’introduction légale de la formation professionnelle de base de deux ans en 2004, 56 formations de base AFP ont été créées.

Approuvé fin mars par le Conseil fédéral, le rapport «Introduction du certificat professionnel fédéral – un bilan» a été rédigé suite au postulat de l’ancien conseiller national Jean Christophe Schwaab (PS/VD). Il montre que l’AFP permet avant tout aux personnes douées sur le plan pratique d’accéder au premier marché du travail et leur donne accès à d’autres qualifications au niveau secondaire supérieur (brevet fédéral) et à la formation continue.

Selon les évaluations, tant les apprenants que les responsables de la formation – entreprises de formation, écoles professionnelles et cours interentreprises – sont satisfaits.

Taux de réussite exceptionnel

Les évaluations montrent que dans la plupart des cas, les diplômés AFP réussissent à entrer rapidement sur le marché du travail. Les taux de réussite et l’employabilité des diplômés du MBA se sont développés et stabilisés. 93% des candidats qui sont entrés sur le marché du travail en 2017 ont réussi l’examen de fin d’apprentissage et 70% de ceux qui ont commencé la formation de base AFP la terminent. Environ un tiers des titulaires d’un AFP prennent le chemin du CFC à la fin de leur formation.

Un sur cinquante

Depuis son introduction, 50 000 personnes environ ont obtenu avec succès un AFP. Chaque année, leur nombre a augmenté pour atteindre 6500 en 2017, soit environ 9,5% de l’ensemble des diplômes de l’en- seignement secondaire supérieur. Sur les classes d’âges de 18 à 20 ans, la proportion d’AFP est passée de 0,9% en 2008 à 2,1% en 2014.

Sur la base des résultats positifs, le Conseil fédéral constate que l’introduction de l’AFP a eu un effet positif sur le paysage éducatif. Aucune action supplémentaire n’est actuellement nécessaire à cet égard. JAM/réd.