Publiziert am: 08.11.2019

Anti-pénurie de personnel qualifié

marché du travail – Le Conseil des Etats se penchera cet hiver sur une série de projets visant à soutenir le potentiel du travail fourni par le marché domestique. Intégration des seniors, des demandeurs d’emplois en situation difficile, meilleure intégration des étrangers.

Dans le domaine du marché du travail, plusieurs projets sont en cours de lancement ou de mise en œuvre. En effet, à la mi-mai 2019, le Conseil fédéral a adopté une série de mesures visant à promouvoir le potentiel du travail sur le marché domestique. Ces dernières visent à assurer la compétitivité des travailleurs âgés, à permettre aux demandeurs d’emploi difficiles à placer d’entrer sur le marché du travail et à mieux y intégrer les étrangers vivant en Suisse.

De plus, les personnes âgées de plus de 60 ans qui, malgré de grands efforts, ne peuvent plus trouver un emploi devraient recevoir une prestation de raccordement pour assurer leur subsistance jusqu’à l’âge normal de la retraite.

Le 30 octobre dernier, il a adopté le message sur la prestation de raccordement à l’attention du Parlement. Le Conseil des Etats devrait se pencher sur cette question au cours de la prochaine session, soit la session d’hiver.

Projets en cours

A cela s’ajoutent d’autres projets tels que l’extension de la période de pré-intégration et l’ouverture du marché du travail aux personnes originaires de l’UE/AELE et de pays tiers en dehors du secteur de l’asile, la création d’un accès durable au premier marché du travail pour les réfugiés qui sont difficiles à placer, l’évaluation gratuite de leur situation, une analyse du potentiel et un accom­pagnement professionnel pour les adultes âgés de 40 ans et plus, la reconnaissance des prestations éducatives dans les qualifications professionnelles pour adultes et beaucoup plus.

«cela fait sens si les personnesconcernées par lesmesures peuvent se voir offrir uneperspective motivante pour l’avenir.»

Un projet de loi prévoyant des adaptations sélectives du statut d’admission provisoire est en cours de consultation en vue d’éliminer les obstacles les plus importants à l’intégration sur le marché du travail pour les personnes séjournant en Suisse pour de longues périodes. En particulier, une modification de l’expression «admission temporaire» et la facilitation du changement de canton pour l’accès à une activité lucrative doivent être examinées.

Le changement de canton est accordé si la personne admise provisoirement exerce une activité lucrative en dehors du canton de résidence ou s’il a achevé sa formation professionnelle de base. La condition préalable est que la personne ne perçoive aucune prestation d’aide sociale pour elle-même ou pour les membres de sa famille et que la relation de travail existe depuis au moins douze mois ou qu’il n’est pas raisonnable de s’attendre à ce qu’elle reste dans le canton de résidence en raison du trajet ou du temps de travail.

Pénurie à atténuer

L’usam soumettra chaque mesure à un examen approfondi et en tirera les conclusions nécessaires en vue de débats ultérieurs. L’ensemble des mesures a un sens pour les employeurs, surtout si la pénurie émergente de travailleurs qualifiés est atténuée et si les personnes concernées par les mesures peuvent se voir offrir une perspective motivante pour l’avenir.

Dieter Kläy, usam

Les plus consultés