Portrait PME

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Nathalie Lesselin: «Je reviens de Paris, après deux jours très intenses 
de rencontres avec des écoles.»</p>  | Portrait PME
09.02.2018

Kokoro lingua, la langue pour les petits

Nathalie lesselin – Cette PME en devenir a été créée pour révolutionner l’apprentissage des langues, d’enfants à enfants. Basée à Cortaillod (NE), elle a déjà bénéficié du crowdfunding et lance de nouveaux projets à Paris. L’esprit suisse à l’international.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Après 2 ans de ­développement et 80 ­étapes dessinées dans ses ­cahiers, le bel objet est là. Une lampe LED ­offrant des fonctionnalités ­professionnelles et mise à disposition de tous, grâce au crowd­funding. PHOTO: OGI</p>  | Portrait PME
19.01.2018

Puritains de la lumière pour tous

pascal liebetrau – Après un terrible accident, cet ingénieur spécialisé a conçu et fabriqué une nouvelle lampe LED avec l’aide de sa compagne Cécile Aubert. Une invention reconstructive que cet entrepreneur basé à Cudrefin propose via le crowdfunding.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Jean-Louis (gauche) et Pierre-André 
Robellaz, deux frères de la quatrième génération. Proximité, sens du produit et tradition sont les valeurs de la quatrième génération. A l’image des petits moules en fonte pour les pâtés maison, que leur arrière-grand-père s’était procurés dans une pâtisserie. PHOTO: OGI</p>  | Portrait PME
15.12.2017

Le paradis des deux frères bouchers

Boucherie Robellaz – Le secteur aimerait être mieux représenté au Parlement. Au final, les crises alimentaires se résolvent à l’avantage de l’agriculture. Les bouchers doivent gérer seuls les questions de société. Entretien avec la quatrième génération.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">A l’initiative de cette Delémontaine, les jardins poussent partout à Monaco. Selon Jessica 
Sbaraglia, les PME auraient tout avantage à encourager la permaculture dans les entreprises.PHOTOS: DR</p>  | Portrait PME
10.11.2017

Pour guérir votre team, mettez-le au vert!

permaculture pme – Introduire une nouvelle énergie dans les PME en travaillant avec les plantes? Après tout, cette activité ­permet de se ressourcer, de travailler l’esprit d’équipe et d’améliorer qualitativement son environnement, selon Jessica Sbaraglia.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Alexandre Hernan, cofondateur de Blue Lab à Yverdon-les-Bains. Une autre approche, plus communautaire, du coworker. Différentes vues des locaux situés dans l’ex-Leclanché.PHOTOS: OGI</p>  | Portrait PME
10.11.2017

En mode de vie post-pendulaire

bluelab – Sur l’ancien site Leclanché à Yverdon-les-Bains, Alexandre Hernan et ses coworkers expérimentent un monde du travail qui se situe entre la colocation et la couveuse pour jeunes entreprises. Il y a des hauts et des bas et les gens s’entraident volontiers.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Autoportrait réalisé 
par Jean-Claude Durgnat, 
le photographe (à dr.) 
et Stéphane Abry, le coach 
ultramarathonien (à g.).</p><p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">PHOTO: oZimages</p>  | Portrait PME
06.10.2017

Sortir de soi-même en pleine lumière

JELEFAIS.CH – Une nouvelle entreprise née d’une convergence singulière entre deux révélateurs de personnalités. 
Stéphane Abry et Jean-Claude Durgnat travaillent l’image profonde pour ceux qui cherchent à se réapproprier leur identité.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Une artiste professionnelle se retrouve à la tête d’une PME. Les défis sont nombreux. Avec des amis aux compétences variées, Larissa Rosanoff a mis sur pied la structure de production indépendante «Grain de scène», afin de réaliser leurs propres projets.    PHOTO: SEDRIK NEMETH</p>  | Portrait PME
06.10.2017

«Il faut savoir porter sa vue au loin»

double carrière – Tête chercheuse de la finance à Genève, Larissa Rosanoff est devenue chanteuse d’opéra professionnelle. 
La voici à la tête de deux PME: une source d’inspiration pour ceux qui rêvent de transformer leur passion en métier.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Minuscule devant cet immense camion baptisé «La Girafe», Lorenza Bignasca. «Après le Krach de l’euro, nous avons perdu 90% de nos exportations.»PHOTO: DR</p>  | Portrait PME
06.10.2017

Un caractère sur le marché du granit

femmes – Lorenza Bignasca et ses collègues producteurs de granit au Tessin se relèvent peu à peu du choc de l’euro. Avec eux, l’énergique quadragénaire a fondé une nouvelle association pour offrir un visage au monde politique et aux partenaires sociaux.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">L’utilisation de FairPark a permis de diminuer le stationnement de 31%.PHOTO: JLA</p>  | Portrait PME
06.10.2017

Se garer au boulot, équitablement!

FAIRPARK – Comment attribuer les places de stationnement en entreprise, maximiser leur occupation, offrir des alternatives de transport, réduire les coûts et émissions de CO2? Primé par le DETEC fin 2013, cet outil de gestion est signé Mobilidée.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Philippe Nasr, cofondateur de BaoObab. En haut à droite, le handspinner du Swiss Center Shanghai. Et en bas, le médaillon «qui sent bon» en céramique.PHOTO: OGI</p>  | Portrait PME
08.09.2017

Jeune pousse romande à «liker»

innovation – Née cet été, BaoObab propose une relecture autour de la notion de cadeau d’entreprise. Revenus de Chine avec des idées plein la tête, Philippe Nasr et Anne-Lise Dequenne s’autofinancent, mais la start-up recherche des investisseurs.



OUI À « NO BILLAG » – SSR, IL FAUT QU’ON PARLE
foto

La Chambre suisse des arts et métiers, parlement de l’usam, a décidé de recommander de voter OUI à l’initiative « No Billag ». L’impôt médiatique Billag frappe doublement les entreprises, de façon arbitraire et injustifiée. La ministre des médias Doris Leuthard et les représentants de la SSR font tout pour convaincre le souverain que l’initiative ne menace pas seulement l’existence de la SSR, mais celle de la Suisse toute entière. Cela est totalement absurde. Un OUI à « No Billag » permettra, au contraire, de mener enfin la discussion sur le service public que l’on nous refuse depuis la votation populaire de 2015 sur la LRTV et d’empêcher l’étatisation du paysage médiatique suisse.
» plus