Publiziert am: 05.07.2019

Bienvenue au millième membre

swiss label – L’organisation de marque se développe avec succès. Retour sur l’assemblée générale au Schweizerhof à Berne. L’«arbalète» est désormais également présente dans les médias sociaux.

L’AG de Swiss Label à l’hôtel Schweizerhof à Berne fut très suivie et le président Ruedi Lustenberger s’est montré satisfait. La partie statutaire fut rapide et l’exercice écoulé un succès.

Sylvia Flückiger-Bäni, conseillère nationale (UDC/AG) a été réélue pour quatre ans au conseil d’administration où elle siège depuis 2011. Après 16 ans au conseil d’administration, Jacques Vifian a pris sa retraite. Ruedi Lustenberger l’a remercié pour son travail collégial et remarquable. «Heureusement, son grand savoir-faire ne sera pas perdu, puisqu’il assumera un mandat au sein du Comité de la qualité en tant que représentant du Bureau de la consommation. Je me réjouis de cette coopération.»

Outre le président Ruedi Lustenberger, Sylvia Flückiger et la vice-présidente Sigrid Sutter, le board est désormais composé du conseiller national Walter Müller (PLR/SG), de Rolf Locher et de représentants du Tessin et de Suisse romande: le conseiller national Rocco Cattaneo (PLR/TI) et la conseillère nationale Alice Glauser (UDC/VD).

Forte augmentation des membres

Le point culminant de la 102e assemblée fut la célébration du 1000e membre, Porta AG. Il s’agit d’une PME argovienne. Les deux gérants Marcel Hufschmid et Michael Merk ainsi que Jean-Marc Fillistorf, directeur de Gammadia SA à Lausanne (VD) et donc 999e membre du Swiss Label, ont été admis avec une mini-arbalète. Le 1001e membre est Bourquin SA à Oensingen (SO).

«Fin 2018, Swiss Label comptait 996 membres, principalement des PME de divers secteurs et régions de notre pays. De janvier à fin mai 2019, près de 30 nouveaux membres sont arrivés», compte Hélène Noirjean. La directrice de Swiss Label envisage l’avenir avec confiance. Dès cette année, Swiss Label sera représenté dans les réseaux sociaux. Elle souligne que ce chiffre symbolique de 1000 reflète le succès de l’arbalète et son importance. «La qualité suisse, la fiabilité et une indication claire de l’origine font recette. Nous sommes attachés à ces valeurs typiquement suisses», souligne Hélène Noirjean. Pour couronner le tout, elle a reçu une véritable arbalète de Bollinger des mains de Guillaume Tell – incarné pour la circonstance par Sepp Steiner, invité avec son épouse Hedwig.

Champions de l’exportation

Dans sa brève présentation, Hans-Ulrich Bigler, directeur de l’usam et conseiller national (PLR/ZH), a rappelé qu’un tiers des PME exportent plus de la moitié de leur chiffre d’affaires. «Il faut mieux les intégrer aux discussions sur la politique étrangère afin qu’elles ne soient pas dominées par les grandes entreprises», a-t-il lancé, saluant au passage l’accord-cadre avec l’UE: «Il est essentiel de créer des conditions-cadres favorables pour qu’elles puissent faire face à la concurrence interna­tionale.»Corinne Remund