Publié le: 5 septembre 2014

Nouvelle publication pour les entrepreneurs

valais VALEUR AJOUTéE

Un nouvel acteur est né dans la presse économique romande. Valais Valeur Ajoutée fondée en toute indépendance par le journaliste économique Didier Planche, en partenariat avec des décideurs et acteurs économiques valaisans. Il veut devenir « la référence éditoriale et la vitrine médiatique d’une économie valaisanne imaginative et au fort potentiel de développement ». Didier Planche, rédacteur en chef de Valais Valeurs Ajoutée, répond aux questions du jam.

Jam: A quels lectorats vous adressez-vous ?

Didier Planche: Essentiellement les acteurs économiques, en priorité les chefs d’entreprise, et les acteurs institutionnels, mais aussi les acteurs politiques, les collectivités publiques et les centres d’enseignement supérieur, notamment, ainsi que toute personne intéressée par l’économie valaisanne.

Dans le déroulé, quelles rubriques vont-elles intéresser les chefs d’entreprises ?

La revue économique Valais Valeur Ajoutée se divise en deux parties distinctes : la première d’essence thématique (rubriques Actualité, Décryptage, Eclairage et Repères) comporte un sujet d’actualité économique valaisanne (création d’une banque du tourisme, avenir de l’Aéroport de Sion, etc.), des analyses sectorielles et conjoncturelles, des portraits de PME et de start-ups, une chronique sur l’innovation, un entretien avec un acteur économique et un dossier (secteur Biotech et Medtech, valorisation du transfert de technologie, etc.). La deuxième, à vocation didactique (rubrique Savoir-faire), se focalise sur des conseils pratiques et des informations spécifiques en matière de création, de financement d’entreprises, de transmission et de cession, de fiscalité, de prévoyance, de management, de compétences, de marketing et prochainement de droit des affaires.

Quelle est votre ligne rédactionnelle sur les sujets politiques liés aux PME ?

Selon les sujets véritablement déterminants pour l’avenir des entreprises, Valais Valeur Ajoutée prend position en s’appuyant sur une argumentation solide. Globalement, la revue défend une conception libérale de l’économie, impliquant moins d’intervention étatique, plus de liberté dans la marge de manœuvre et un allègement de la fiscalité, afin de pouvoir investir davantage dans l’outil de travail.

Comment financez-vous cette publication ?

Par les annonces publicitaires à hauteur de 99%, par les abonnements et les ventes au numéro.

A quel canal confiez-vous la distribution ?

En direct avec un service de livraison privé, par la poste et par le biais de quelques kiosques Naville sélectionnés.

Disposez-vous d’une stratégie multimédia ou restez-vous dans le print ?

Le print reste le pilier central de la revue. Mais elle a aussi son site web, qui doit être développé, et nous étudions des versions pour l’iPhone et l’iPad.

Le prochain rendez-vous de votre VVA ?

Valais Valeur Ajoutée paraîtra le 30 septembre avec 64 pages et 12 500 exemplaires. Il sera distribué à la Foire du Valais, début octobre, sur le stand de la HES-SO Valais, hôte d’honneur, et à SwissTech en novembre sur l’Espace de Valais/Wallis Promotion. Une édition numérique est disponible sur le site web libre d’accès. (Le prix de vente au numéro est de 6 fr 50.)

jam

Les plus consultés