Publié le: 1 juin 2018

Sous le signe de l’ouverture

nouvelle formule – Clap de départ pour le nouveau JAM!

L’édition du Journal des arts et métiers (JAM)que vous tenez entre les mains est l’aboutissement d’un processus de réflexion qui a débuté l’année dernière. Le JAM et sa consœur, die «Schweizerische Gewerbezeitung», font peau neuve. La dernière relance du titre datait de 2010. Le tirage actuel dépasse 34 000 exemplaires (107 000 pour la sgz). Parmi les médias associatifs suisses, peu de titres auront été aussi fidèles à leur ancienne maquette!

Il était donc temps de rafraîchir nos journaux, dont les premiers tirages remontent à 140 ans, dont les archives nous plongent dans l’histoire du 19e siècle et la création de la Suisse. Une époque à laquelle le monde politique suisse se réunissait à Berne pour lancer la construction du pharaonique tunnel du Gothard.

Le JAM est publié chaque mois à Berne où sa rédaction est basée – dans des locaux qui appartenaient autrefois au Conseil fédéral. Il rayonne dans toute la Suisse romande à votre rencontre. Avec son nouveau «layout» plus aérien, il s’ouvre à de belles illustrations, ses pages se tournent avec légèreté. On trouve de l’air entre ses colonnes et de quoi 
respirer – également dans les contenus...

«Dorénavant, pour contribuer de manière plus intelligente au débat politique et à la formation de l’opinion publique, nous donnons la parole à des personnes, partis, courants 
de pensées qui se situent dans le camp adverse, explique Hans-Ulrich Bigler, directeur de l’usam. Dans ce numéro, nous publions un article de Christian Levrat, conseiller aux États (PS/FR) et président du Parti socialiste suisse (lire page 4)

Autre nouveauté, en ce printemps 2018 de tous les espoirs, une rubrique intitulée «Arts de vivre». Sans barguigner, elle ouvre au lecteur un champ de libertés, de balades, de découvertes et de respirations. De nouveaux rédacteurs nous réjoignent également et contribueront à leur manière à ensemencer le champ des possibles.

Pour (re)trouver l’inspiration dans le monde des affaires et de la politique, rien de mieux qu’un bon bol d’air. Bonne lecture à tous!

François Othenin-Girard

Les plus consultés