Publié le: 8 août 2014

« Stimulés par les bons résultats »

Interview

Charles Keller, responsable des installations électriques et sanitaires de Palexpo SA, explique ce que les échanges de vue avec des professionnels du monde de l’énergie ont apporté.

Journal des arts et métiers : Palexpo est participant de l’Agence de l’énergie pour l’économie (AEnEC) depuis 2005. Que vous a apporté cette collaboration ?

n Charles Keller : Un résultat-clé des mesures que nous avons introduites dans le cadre de notre convention d’objectifs avec l’AEnEC a été bien sûr l’exemption de la taxe sur le CO2 associée au chauffage à distance jusqu’en 2012 ! La taxation a ensuite été reportée sur notre fournisseur de chaleur, les Services industriels de Genève. Mais aussi, nous avons pu multiplier les échanges de vues précieux et les expériences professionnelles grâce aux nombreux contacts que permet la participation à l’AEnEC – à commencer par les contacts avec notre conseiller AEnEC, Daniel Wenger. Ce processus stimulant va se poursuivre par le biais de notre nouvelle convention avec l’AEnEC.

Vu la diversité des manifestations hébergées à Palexpo, leur importance variable, l’occupation des halles par intermittence, vos progrès énergétiques sont-ils toujours faciles à suivre ?

n Nos estimations sont à l’image de la diversité des manifestations : nous calculons différents rapports qui lient la consommation énergétique sur une période donnée avec les surfaces occupées cumulées par exemple, ou le nombre de visiteurs. C’est un thème régulier de discussion avec Daniel Wenger.

Quelles autres améliorations avez-vous en projet, proches ou plus lointaines ?

n Nous avons effectué un gros travail sur l’éclairage, mais nous allons encore affiner notre gestion dans ce secteur, du côté de l’éclairage de secours cette fois. Et nous projetons par ailleurs l’automation de nos transformateurs.

On sent chez vous une forte envie de pédagogie énergétique auprès des exposants. En même temps, « le client est roi », avec sa sensibilité propre. Dès lors comment procédez-vous ?

n Nous avons mis en place des tarifs à la carte en fonction de la gestion de l’énergie électrique du stand. Une gestion particulièrement attentive à l’enclenchement et à l’extinction des points de consommation entraîne tout naturellement de meilleurs forfaits, comme, dans un autre registre, nous offrons un rabais aux exposants qui trient leurs déchets – à défaut ce tri est opéré par le personnel de Palexpo, et facturé. Par ailleurs, l’électricité d’origine renouvelable est proposée en option dans les contrats conclus avec les exposants. Un peu dans ce sens, la présence de 30 000  m2 
de panneaux solaires sur notre toit, quand bien même leur production ne sert pas directement Palexpo, est un autre élément de pédagogie.

Propos recueillis par JLR

???

Titel

Text

???

Titel

Text

Les plus consultés