Publiziert am: 05.05.2017

Timing parfait pour l’embauche!

rh – Les raisons qui expliquent pourquoi les PME peuvent attirer de meilleurs candidats.

Pour toucher les meilleurs candidats en minimisant les coûts et risques RH, les PME leaders externalisent tout ou une partie de leur fonction RH à des sociétés de recrutement. La période n’a jamais été aussi propice pour attirer les talents dans les PME. La demande étrangère est à son plus haut depuis 5 ans et elles n’ont jamais fait un tel chiffre à l’export. Le franc fort a nettement augmenté leurs prises de contrôle à l’étranger et le climat export atteint son plus haut niveau en 2 ans. Un changement d’attitude des employés, notamment les Millennials, les ont rendues plus attractives pour les meilleurs candidats.

Trois facteurs clés expliquent 
l’attrait croissant des PME pour ces candidats:

1. Les meilleurs candidats sont de plus en plus pragmatiques en termes de rémunération et d’évolution de carrière. Selon le dernier Indice de Confiance PageGroup (Q4 2016), ils savent que dans le climat des affaires actuel, les salaires sont souvent plafonnés. Ils s’axent donc d’abord sur les opportunités d’évolution et/ou la flexibilité. De nombreux candidats des secteurs finance et comptabilité choisissent ainsi les PME pour leurs niveaux de responsabilité et opportunités de développement plus importants qu’en grande entreprise: un atout pour réaliser leur objectif de devenir CFO dès que possible (Source: Baromètre Michael Page CFO).

2. Restructuration de la force de travail dans les multinationales: Dans nombre d’industries, les restructurations se font au niveau international, conservant une partie des emplois en Suisse et transférant le reste ailleurs (au Benelux par ex.). Les candidats souhaitant évoluer en Suisse trouvent donc une meilleure adéquation à long terme dans les PME.

3. Eviter un champ d’action restreint. Les PME ont un avantage perçu – structure moins figée, flexibilité et potentiel d’évolution plus élevés. En comparaison, de nombreux cadres de multinationales ont un champ de responsabilités limité, à la seule chaîne logistique par ex. Il leur est ainsi difficile d’identifier les résultats directs de leur travail et d’avoir un sentiment de réalisation.

Que faire des RH?

Malgré de bonnes perspectives, beaucoup de PME gardent un désavantage compétitif pour attirer les talents et optimiser leurs activités RH. Nombre d’entre elles n’ont pas de fonction RH dédiée. Les tâches RH (recrutement par ex.) incombent souvent à des managers déjà surchargés. Pour toucher les meilleurs candidats en minimisant les coûts et risques RH, les PME leaders externalisent tout ou une partie de leur fonction RH à des sociétés de recrutement. Cela inclut planification des effectifs, image employeur, recrutement – permanent et intérim, rémunération et négociations, gestion RH, et reporting et gestion des salaires. Les solutions s’adaptent aux besoins et budgets spécifiques de chaque PME. Les dirigeants des PME peuvent alors se consacrer à ce qu’ils font le mieux: préserver et faire croître le profit, sans sous – ou surinvestir dans la fonction RH.

«Le Temps», article 
paru le 9 mars 2017