Publiziert am: 13.02.2018

Un gros paquet flou!

«No billag» – Yohan Ziehli (Vaud) estime que l’arbitraire et l’injustice caractérise la redevance, un mode de perception antisocial.

La redevance est le mode de perception d’argent par l’Etat le plus antisocial qui soit, car elle additionne les désavantages de l’impôt et de la taxe. D’une part, tous les ménages doivent payer, sans tenir compte de leur utilisation des services. D’autre part, le montant est le même pour tous, sans prise en considération de la capacité économique de chacun.

Tout le monde paie le divertissement

Cette taxation profondément injuste est d’autant plus aberrante qu’elle ne vise pas à financer les hôpitaux, les écoles ou la recherche mais un gros paquet flou comprenant divers services, allant des séries américaines à des sites d’information en russe ou en japonais. Ainsi, de manière arbitraire, tous les ménages doivent payer annuellement les 350 millions de francs de divertissement ainsi que les 200 millions de sport de la SSR.

Redistribuons les cartes!

Il est temps de libérer les citoyens de cette contrainte antisociale et de redistribuer les cartes afin de garantir un système plus juste.

Yohan Ziehli, responsable du comité No Billag Vaud