Baromètre PME

  | Baromètre PME
06.10.2017

La reprise se poursuit pour les industrielles

baromètre des pme – Entre avril et juillet, le secteur de l’industrie a grimpé de 0,49 à 0,65 point pour les PME. Pour les grandes structures industrielles, l’indice est légèrement retombé. Chez les prestataires de services, la situation s’est aussi améliorée.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Le secteur du bâtiment (ici, le chantier d’Aquatis à Lausanne) a encore pu bénéficier de commandes favorables.PHOTOS: DR</p>  | Baromètre PME
08.09.2017

Bulle: encore trop tôt pour lever l’alerte

immobilier – Les effets des taux négatifs se répercutent sur l’attractivité du secteur. L’année prochaine, estime Pascal Besnard, 
responsable de la région Genève au Credit Suisse, les surfaces vacantes continueront à augmenter pour les logements locatifs.

  | Baromètre PME
02.06.2017

Les industrielles ont le vent en poupe

BAROMètre des PME – Entre janvier et avril, le baromètre des petites et moyennes entreprises (PME) de l’industrie a grimpé de -0,39 à 0,49 point. Chez les prestataires de services aussi, la situation économique s’est largement améliorée.

  | Baromètre PME
02.06.2017

«La forte popularité des espèces»

alessandro bee – L’économiste de UBS Switzerland part de l’idée que la BCE commencera à relever lentement ses taux directeurs en 2019.

  | Baromètre PME
10.03.2017

Les industrielles mises sous pression

Baromètre des PME — L‘indice pour les petites et moyennes industrielles est tombé d’octobre 2016 à janvier 2017, de –0,16 
à –0,38 point. La situation des prestataires de services (PME et grandes structures) s‘est en revanche légèrement améliorée.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05"><span class="Autoren Kuerzel">Fret chinois sous le Golden Gate à San Francisco. </span>Le baromètre des exportations montre que l’Asie et les Etats-Unis tiennent le haut du classement. DR</p>  | Baromètre PME
20.01.2017

Haro sur la Chine et les Etats-Unis

sondage – Le baromètre des exportations publié par S-GE et Credit Suisse au premier trimestre 2017 met en évidence une forte 
demande pour les produits suisses, le meilleur tableau qui nous a été offert au cours des cinq dernières années.

09.12.2016

Les PME industrielles se reprennent

conjoncture – La situation des industrielles (PME et grandes entreprises) est inférieure à la moyenne à long terme. L’indice s’est encore relevé pour atteindre -0,16 points en octobre, tandis que les grandes entreprises tombaient marginalement à -0,24 points.

  | Baromètre PME
07.10.2016

Dégradation marginale de la situation

conjoncture – Dans l’industrie, le baromètre augmente un peu en juillet. Tandis que les PME se situaient légèrement en dessous de la moyenne, les grandes entreprises ont réussi à se maintenir. Les PME de services ont bénéficié d’une petite amélioration.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05"><span class="Autoren Kuerzel">L’écurie suisse Sauber a en effet annoncé son rachat par la société d’investissement Longbow Finance. L’étude de Deloitte relève</span> une recrudescence de l’intérêt des sociétés de participations.</p>  | Baromètre PME
12.08.2016

Fusions et acquisitions: PME dynamiques

conjoncture – L’étude de Deloitte met en évidence un grand appétit suisse pour l’étranger.

  | Baromètre PME
10.06.2016

Le creux de la vague semble atteint Secteur des services: Situation bénéficiaire Secteur des services: Affaires actuelles Industrie: Situation bénéficiaire Industrie: Entrées des commandes

baromètre des PME – La situation économique dans l’industrie s’est un peu améliorée au second trimestre pour les entreprises 
de toutes tailles. Le baromètre des petites et moyennes entreprises est passé pour sa part de -0,18 à -0,16 point.



OUI À « NO BILLAG » – SSR, IL FAUT QU’ON PARLE
foto

La Chambre suisse des arts et métiers, parlement de l’usam, a décidé de recommander de voter OUI à l’initiative « No Billag ». L’impôt médiatique Billag frappe doublement les entreprises, de façon arbitraire et injustifiée. La ministre des médias Doris Leuthard et les représentants de la SSR font tout pour convaincre le souverain que l’initiative ne menace pas seulement l’existence de la SSR, mais celle de la Suisse toute entière. Cela est totalement absurde. Un OUI à « No Billag » permettra, au contraire, de mener enfin la discussion sur le service public que l’on nous refuse depuis la votation populaire de 2015 sur la LRTV et d’empêcher l’étatisation du paysage médiatique suisse.
» plus