Politique de branche

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">La soirée des promotions économiques des trois cantons de l’Arc jurassien a notamment mis en valeur une approche politique globale et partagée des microcosmes de la microtechnique. PHOTO: SIAMS</p>  | Politique de branche
04.05.2018

Le Moutier global relancé

siams – Après 4 jours intenses de ce salon jurassien, les organisateurs de SIAMS concluent 
cette période par un bilan très positif de l’édition 2018. Et se réjouissent de la suivante en 2020.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">«Les dernières années ont été difficiles et ont coûté beaucoup d’énergie à la branche», relève son président. DR</p>  | Politique de branche
04.05.2018

Le Casimir-show annuel

gastrosuisse – Pour la première fois depuis plusieurs années, GastroSuisse a pu annoncer 
des résultats positifs dans l’hôtellerie-restauration. Le président Platzer s’est montré soulagé.

  | Politique de branche
04.05.2018

Garantir les rentes et les emplois

construction – Les travailleurs de ce secteur prennent leur retraite à 60 ans, mais un déficit ­financier met en danger le système, sans de véritables mesures, il ne sera plus finançable.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Domaine professionnel exigent: les cordonniers orthopédistes travaillent dans une industrie en pleine mutation. Il faut y être souple et polyvalent. Dans la famille Nigro à Sion, père et fils s’activent côte-à-côte. PHOTOS: OGI</p>  | Politique de branche
09.03.2018

Bottiers, l’avenir à grandes foulées

PIED & CHAUSSURE – L’association défend un modèle de formation duale et la formation professionnelle. Dans le domaine de la numérisation, elle poursuit son combat pour que certaines étapes de production ne soient pas délocalisées à l’étranger.

19.01.2018

Apprentis: inverser cette tendance négative

BRASSEURS – Le point sur la formation professionnelle dans le monde de la bière avec Stéphane Quellet, président de la commission de formation de l’Association suisse des brasseries à Zurich.

19.01.2018

Mobilité et achats: en voiture, Simone!

commerce de détail – Selon la chercheuse Sara Carnazzi Weber, responsable de l’analyse régionale et sectorielle de Credit Suisse, le nombre de déplacements diminue en raison des achats en ligne. Toutefois, l’utilisation des véhicules privés monte en force.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Jean-Louis (gauche) et Pierre-André 
Robellaz, deux frères de la quatrième génération. Proximité, sens du produit et tradition sont les valeurs de la quatrième génération. A l’image des petits moules en fonte pour les pâtés maison, que leur arrière-grand-père s’était procurés dans une pâtisserie. PHOTO: OGI</p>  | Politique de branche
15.12.2017

Le paradis des deux frères bouchers

Boucherie Robellaz – Le secteur aimerait être mieux représenté au Parlement. Au final, les crises alimentaires se résolvent à l’avantage de l’agriculture. Les bouchers doivent gérer seuls les questions de société. Entretien avec la quatrième génération.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Jean-Daniel Pasche, président de la ­FH: «Chaque année, nous détruisons environ un million de fausses montres suisses de par le monde, via nos opérations de saisies.»</p><p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">PHOTO: DR</p>  | Politique de branche
06.10.2017

Complications horlogères

Jean-Daniel pasche – Le président de la Fédération de l’industrie horlogère suisse s’exprime 
sur les thèmes de l’innovation, des exportations, des contrefaçons et de la bureaucratie.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Le secteur du bâtiment (ici, le chantier d’Aquatis à Lausanne) a encore pu bénéficier de commandes favorables.PHOTOS: DR</p>  | Politique de branche
08.09.2017

Bulle: encore trop tôt pour lever l’alerte

immobilier – Les effets des taux négatifs se répercutent sur l’attractivité du secteur. L’année prochaine, estime Pascal Besnard, 
responsable de la région Genève au Credit Suisse, les surfaces vacantes continueront à augmenter pour les logements locatifs.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">De g. à dr: l’accueil avec le bureau de GastroVaud (2e en bas), l’arbre offert par Casimir Platzer (1e en haut) à Gilles Meystre (3e en haut), l’humoriste du jour Jacques Maihot (1er en bas) et le team vaudois (3e en bas).PHOTOs: OGI</p>  | Politique de branche
07.07.2017

Pugnaces, nous continuerons à lutter

125e ANNIVERSAIRE – La deuxième assemblée générale du nouveau président de GastroVaud, Gilles Meystre, fut allégée et dépoussiérée, pleine d’humour et de militantisme. Plongée dans l’histoire d’une branche éprouvée et qui garde pourtant le sens de la fête.