Énergie & environnement

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Alors que la Suisse est mal notée en ce qui concerne la protection des milieux naturels et des espèces, les projets d’implantation d’éoliennes industrielles touchent surtout des régions encore préservées.PHOTOS: DR</p>  | Énergie & environnement
15.12.2017

Vraiment vertes, les éoliennes?

énergies renouvelables – Oui, mais lesquelles? Alors que le solaire intégré ne pose pas de grands problèmes, les éoliennes 
industrielles ont un impact majeur. Curieusement, c’est d’abord elles que le Conseil fédéral veut imposer.

<p class="Autorenportrait-Legende-gross_x05">Georges de Montmollin
LENR-Cities Sàrl
Neuchâtel*</p>  | Énergie & environnement
10.11.2017

Climat sulfureux sur la fusion froide

L’invité du moisFusion froide est un terme inadéquat 
qui a fait un tort énorme à la cause LENR. En effet, il ne s’agit pas de la 
fusion de deux atomes, mais de la transmutation d’atomes bombardés par des particules ...

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">A l’initiative de cette Delémontaine, les jardins poussent partout à Monaco. Selon Jessica 
Sbaraglia, les PME auraient tout avantage à encourager la permaculture dans les entreprises.PHOTOS: DR</p>  | Énergie & environnement
10.11.2017

Pour guérir votre team, mettez-le au vert!

permaculture pme – Introduire une nouvelle énergie dans les PME en travaillant avec les plantes? Après tout, cette activité ­permet de se ressourcer, de travailler l’esprit d’équipe et d’améliorer qualitativement son environnement, selon Jessica Sbaraglia.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Eliane Schmid Dionne, la nouvelle «cluster manager». Un cursus dans les biomatériaux et une expérience comme ingénieur de projet chez Staar Surgical à Nidau.PHOTO: OGI</p>  | Énergie & environnement
10.11.2017

A l'écoute de la plasturgie romande

RéSEAU – La «cluster manager» s’appelle Eliane Schmid Dionne. Le Swiss Plastics Cluster (SPC) vise à améliorer la compétitivité 
des entreprises romandes de ce secteur. Le plastique a besoin de redorer son image et la recherche bat son plein.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Fromagerie d’alpage dans la Gruyère. Jusqu’à nouvel avis, chacun peut gérer lui-même sa consommation de fromage, de beurre, de sucre et de crème. PHOTO: DR</p>  | Énergie & environnement
10.11.2017

Mise sous tutelle étouffante

food – Rejetée il y a cinq ans, la loi sur la prévention et la promotion de la santé reprend ­aujourd’hui – avec une nouvelle appellation – la vieille ligne de la Stratégie suisse de nutrition.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Vaches de la race d’Hérens en mode transhumance. Valais, vache et barrage forment un tableau harmonieux. La solution transitoire serait pourtant si simple: 
attendons de voir ce qu’apporte la Stratégie énergétique 2050. PHOTO: DR</p>  | Énergie & environnement
10.11.2017

Le ressentiment de la vache sacrée

ÉNERGIE HYDRAULIQUE – Menacée, la branche hydroélectrique suisse appelle au secours et réclame davantage de subventions. N’oublions pas que le secteur s’est lui-même mis en danger, provoquant sciemment la situation dans laquelle il se trouve.

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Col de Balme: la traversée de la Mer de Glace (entre 1902 et 1904). Espérons que pour les PME, la politique énergétique ne sera pas l’équivalent d’une 
traversée du désert!PHOTO: DR</p>  | Énergie & environnement
10.11.2017

Sans péril sur le sentier climatique

co2 – La nouvelle loi doit reposer sur les principes de la loi actuelle. Ainsi seulement, sera-t-elle bénéfique à la fois aux entreprises et au climat. Il devrait même être possible d’exonérer toutes les entreprises de la taxe CO2 pour que tout le monde y gagne!

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Le professeur Ambrogio Fasoli et le Tokamak à Lausanne (EPFL), devant une maquette de l’installation et une affiche montrant la chambre où le plasma est contenu, 
la température dépassant celle du Soleil. La coopération internationale prend du temps, mais présente également des avantages politiques sur le long terme. PHOTO: OGI</p>  | Énergie & environnement
06.10.2017

«Nous créons une étoile sur Terre...»

l’invité du mois – Le patron de la fusion nucléaire à L’EPFL analyse le projet mondial Iter et ses retombées, notamment pour les entreprises suisses impliquées. «La Suisse est prête», explique-t-il lors de la visite du Tokamak qui occupe un bâtiment à Lausanne.

<p class="Autorenportrait-Legende-gross_x05">Elliot Romano
Responsable marché,
Swisselectricity,
Genève</p>  | Énergie & environnement
07.07.2017

Hydraulique: moins bien que la France?

L’invité du moisAlors que la nouvelle stratégie énergétique, acceptée par le peuple, octroie aux exploitants des barrages suisses des contributions aux investissements et une prime de marché pour l’électricité vendue ...

<p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">Christoph Meier (co-directeur) avec un sac de légende. Son matériau provient d’une voile d’Alinghi ayant navigué à Valence pour la Coupe de l’America.</p><p class="Rund-ums-Bild_Bildlegende_x05">PHOTO: OGI</p>  | Énergie & environnement
02.06.2017

Mon sac a gagné la régate

rondechute – Dans un local branché à Fribourg, la PME produit des sacs avec des voiles 
high-tech qui ont navigué sur les mers (ou les lacs). Redémarrage réussi après un coup de mou.



OUI À « NO BILLAG » – SSR, IL FAUT QU’ON PARLE
foto

La Chambre suisse des arts et métiers, parlement de l’usam, a décidé de recommander de voter OUI à l’initiative « No Billag ». L’impôt médiatique Billag frappe doublement les entreprises, de façon arbitraire et injustifiée. La ministre des médias Doris Leuthard et les représentants de la SSR font tout pour convaincre le souverain que l’initiative ne menace pas seulement l’existence de la SSR, mais celle de la Suisse toute entière. Cela est totalement absurde. Un OUI à « No Billag » permettra, au contraire, de mener enfin la discussion sur le service public que l’on nous refuse depuis la votation populaire de 2015 sur la LRTV et d’empêcher l’étatisation du paysage médiatique suisse.
» plus